La Chinafrique à l’épreuve du big data

Une équipe de chercheurs d’une université américaine explore les chiffres qui se cachent derrière la Chinafrique. Un travail de collecte de données à grande échelle allié à une méthodologie de triangulation et de géolocalisation permettant de dresser une carte très précise et objective de ce que fait la Chine en Afrique. « Nous suivons quatre-vingt dix donneurs internationaux depuis douze ans et les données sont libres d’accès sur notre site internet, précise Alexander Wooley, responsable de la communication du site.

View the original articleDownload Data

Datasets Referenced

Publications Referenced